Véronique RIOTTON

Députée de la 1ère circonscription de Haute-Savoie

Véronique RIOTTON

 

Site provisoire

Le site riotton.fr est en cours de modification.

En attendant sa mise en ligne, vous pouvez
vous inscrire à la newsletter et suivre mon
actualité sur les réseaux sociaux

 

facebook

 

twitter

LETTRE D'INFORMATION DU MOIS DE SEPTEMBRE 2017
 
 
 
Chers concitoyens,

Le 18 juin, grâce à votre soutien et votre enthousiasme, les français, et notamment les haut-savoyards, ont fait un choix audacieux et ambitieux, un choix de pionniers qui va remodeler la vie politique française et lui donner un nouveau souffle ! Je voudrais profiter de la rentrée pour partager avec vous mes trois premiers mois de Députée et vous proposer un tour d’horizon des actions que j’ai déjà pu mener.
Dès les élections terminées, le gouvernement a initié un agenda législatif extrêmement dense qui m’a dans un premier temps mobilisée sur Paris. Depuis la fin de la session extraordinaire, clôturée mi-août par la loi sur la moralisation de la vie publique, j’ai pu être présente en Haute-Savoie, participer à nombre de manifestations, rencontrer les haut-savoyards et organiser ma permanence à Poisy.

J’ai également finalisé mon équipe : Francis Feugnet et Alexis Cintrat-Passerone sont désormais mes collaborateurs parlementaires. Francis, qui fût mon directeur de campagne, est basé à Poisy. Alexis me seconde sur Paris.
 
 
 
Au sein de l’assemblée nationale, j’ai rejoint la commission « Développement durable et aménagement du territoire ». J’en suis très heureuse car il s’agit de la commission qui correspond le mieux aux enjeux de la Haute Savoie et de notre circonscription. A ce titre, je suis en relation avec Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, avec lequel nous discutons de projets pour la Haute Savoie. Sur le sujet de la qualité de l’air, je fais équipe avec Xavier Roseren, député de la sixième circonscription. Il est à noter que sur l’ensemble des sujets, les quatre députés REM de la Haute-Savoie travaillent en étroite collaboration et bonne intelligence.
 
 
 
A l'ASSEMBLÉE
 
  • Loi confiance dans la vie politique
  • Marché du travail
  • Commission développement durable et aménagement  du territoire
EN CIRCONSCRIPTION
 
  • Vie de la circonscription
  • Rencontre avec les élus
  • Dossiers locaux
 
A l'ASSEMBLÉE
 
LOI CONFIANCE DANS LA VIE POLITIQUE
 
Restaurer un climat de confiance envers les institutions de la République et surtout envers la vie politique est l’un de nos engagements de campagne. Cette confiance a été mise à mal par des décennies de pratiques légales mais pourtant peu morales, alors que les élus ont le devoir d’être exemplaires.

C’est pour retrouver la confiance des citoyens et les inciter à s’intéresser de nouveau à la politique que la loi confiance dans la vie politique est l’une des premières que nous avons étudiée à l’Assemblée Nationale. Sans cette confiance, rien n’est possible. Nous voulions envoyer un signal fort aux français. Nous ne pourrons jamais empêcher totalement certaines injustices, mais nous pouvons les limiter autant que possible et surtout assurer un contrôle efficace et légitime des conditions de travail des élus de la République. Votée le 9 août, cette loi va marquer les prochaines décennies. Je suis fière de débuter mon mandat par ce premier acte.
 
 
 
 
MARCHE DU TRAVAIL
 
Il est temps pour la France de réinventer son modèle, en panne depuis des années. Pour retrouver la croissance et pour relancer les créations d’emplois, nous ne pouvons plus nous contenter de réformes cosmétiques. Il est urgent de mettre en œuvre des réformes structurelles indispensables à la lutte contre le chômage de masse, ce qui permettra d’instaurer dans la durée un climat économique profitable à tous. Visons un taux de chômage de 7% à l’horizon 2022.

C’est pourquoi j’ai voté la loi habilitant le gouvernement à prendre par ordonnances les mesures permettant d’atteindre cet objectif. Cette évolution du marché du travail ne se limite pas à ces ordonnances, elle est une première brique qui vise à simplifier le code du travail, tout en renforçant les droits des salariés.

La seconde étape sera de permettre une réduction importante du coût du travail, qui est aujourd’hui l’autre frein majeur aux créations d’emplois, et permettra de revaloriser les rémunérations. Enfin nous proposerons des mesures permettant d’accompagner les salariés, et notamment les plus fragiles, en les aidant à renforcer leurs compétences par la formation professionnelle.
 
 
 
 
Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire 
 
Mon travail en commission a été concentré sur les auditions des membres du gouvernement afin qu’ils nous présentent leur programme de réformes pour le quinquennat, et de personnalités qualifiées. J’ai ainsi participé avec grand intérêt aux interventions de Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire, et d’Elisabeth Borne, Ministre chargée des Transports.

Sur les enjeux de mobilité j’ai auditionné Philippe Duron, Président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transports en France. J’ai profité de cette occasion pour l'interroger sur la pause envisagée sur le projet de liaison ferroviaire Lyon-Turin.

Retrouvez cette intervention en vidéo :
 
 
 
 
QUALITE DE L'AIR
 
La qualité de l’air est une priorité pour notre territoire et nos vallées alpines qui souffrent régulièrement d’épisodes de pollution. Je me suis saisi de ce problème pour le porter auprès de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports. Il est nécessaire de déployer très rapidement un plan d’investissements permettant d’adopter des comportements plus vertueux notamment dans nos modes de chauffage, et la mise en place de transports plus propres, afin de respirer mieux tout en préservant notre tissu économique.
 
 
 
EN CIRCONSCRIPTION 
VIE DE LA CIRCONSCRIPTION
 
 
 
Au cours de ces deux derniers mois, j’ai participé à nombre d’évènements locaux : cérémonies patriotiques, marchés artisanaux où les circuits courts sont une priorité, anniversaires de clubs où l’esprit et les valeurs sportives sont fondamentaux, fêtes des associations, lesquelles participent activement et bénévolement à la cohésion sociale, remise de prix de l’Ancilevienne, départ du périple « A Sète en 7 jours » organisé par l’association Handisport Annecy , et dont le départ a été donné en présence de Sophie Cluzel, secrétaire d’état au Handicap. Autant de moments importants dans la vie de notre circonscription qui sont au cœur de notre société et qui permettent des rencontres aussi riches que constructives.
 
 
 
J’ai également commencé mes rencontres avec les acteurs du territoire. Dans le secteur économique, j’ai eu le plaisir de visiter l’entreprise Le Créneau Industriel, de débattre avec le dirigeant et les salariés sur le thème dialogue social, qui m’est cher. La rencontre avec les dirigeants du BTP 74 a été l’occasion d’échanges constructifs sur les orientations du gouvernement vis à vis de à la loi travail. En ce qui concerne le projet de porcherie sur le plateau des Bornes, pour lequel Monsieur le Préfet a sollicité mon avis, j’ai rencontré l’ensemble les professionnels concernés, les opposants, les élus et les riverains, afin de bien comprendre les enjeux de ce dossier et produire un avis motivé. Je procèderai de la même façon pour tous les dossiers sensibles sur lesquels je m’impliquerai.
Sur les sujets de la sécurité et de la protection des personnes, j’ai rencontré le Commandant du Groupement de Gendarmerie. Cette réunion m’a permis de comprendre le travail important des forces de l’ordre sur notre département.
Pour la rentrée scolaire, j’ai eu le plaisir d’aller à la rencontre des parents et élèves de 6ème au collège du Parmelan à Groisy. J’ai ainsi exprimé notre volonté affirmée de créer l’école de la confiance : la république, l’excellence et la bienveillance.
 
 
RENCONTRE AVEC LES ELUS
 
Afin de bien comprendre les enjeux de notre territoire, nous avons organisé des réunions avec les élus locaux : le Président du Conseil départemental, le Président du Grand Annecy et les premiers maires et maires délégués. Au cours des prochaines semaines, je vais continuer mes rencontres avec les maires de la circonscription dans leur commune.

Lors de ce début de mandature, j’ai eu l’occasion de rencontrer à plusieurs reprises le Préfet et ses services. Grâce à ces réunions, j’appréhende mieux les dossiers en cours, leurs enjeux et leurs contraintes. Ce travail avec les représentants et services de l’état est nécessaire pour assurer ma mission et faire avancer les dossiers visant à faire progresser notre territoire.
 
 
DOSSIERS LOCAUX
 
L’environnement, notamment les enjeux liés à la qualité de l’air dans la Haute-Savoie, fait partie des dossiers majeurs sur lesquels je dois et veux m’investir. A cet effet, je siège au sein de la commission «Développement durable et aménagement du territoire» à l’assemblée nationale. J’ai assisté au bilan du premier PPA (plan de protection de l'atmosphère) de la vallée de l’Arve. Cette vallée est particulièrement sensible à la pollution parce qu’elle concentre dans un espace plus étroit qu’en plaine, toutes les activités humaines et les émissions polluantes qui en résultent. Pour Annecy également, la qualité de l’air est un enjeu fort qui ne souffre pas d’attente. En effet, les récents pics de pollutions aux particules fines et un trafic amenant des concentrations élevées en dioxyde d’azote, imposent la mise en place d’un Plan Local de Qualité de l’Air via des actions pérennes et des actions spécifiques pendant les pics de pollution.

Pour ce dossier, j’ai ainsi rencontré des acteurs essentiels, notamment Atmo Auvergne-Rhône-Alpes, observatoire agréé par le Ministère de la Transition écologique et solidaire, qui a pour mission la surveillance et l’information sur la qualité de l’air pour la région. J’ai également rencontré les associations Roule & Co, BVV (Bien Vivre à Veyrier). Prochainement, je recevrai le collectif Grenelle Annecy qui regroupe 15 associations qui se préoccupent de la qualité de l’air, de l’eau et de nos rives du lac.
 
 
 
 
 
De nouveaux projets vont voir le jour. Nous devrons les traiter avec créativité et bon sens. Pour cela, nous aurons besoin de vous pour nous alimenter en idées et en contenu. C’est pourquoi je vous engage à vous impliquer dans les comités locaux, afin de continuer la belle intelligence collective que nous avons développée tous ensemble.

Je vous remercie pour votre attention et votre soutien.